Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La cuisine chez Agnes
  • La cuisine chez Agnes
  • : Blog sans prétention des recettes réalisées au quotidien , pour nous satisfaire et satisfaire nos amis ...
  • Contact

Bienvenue sur Agnes-Cuisine

Si vous passez sur ce blog et que les articles vous plaisent, n'hésitez pas à laisser un commentaire, ça fait toujours plaisir.
Vous pouvez aussi vous inscrire à la newsletter (en haut à droite) pour être avertis des nouveaux articles postés.
Pour retourner à l'accueil, c'est ici

Recherche

Les autres blogs que je côtoie

Archives

15 janvier 2012 7 15 /01 /janvier /2012 15:54

Alors aujourd’hui, une recette hors saison, mais il faut bien que je vous la donne un jour parce que j’en utilise tellement souvent. J’espère que vous vous en souviendrez quand viendra la saison.

Et puis avec la chute des températures même si c'est de saison, j’ai plutôt envie de soleil.

Il s’agit du coulis de tomate de ma maman.

  

Temps total : 1h30 dont

                Préparation : 45 minutes

                Cuisson : 45 minutes

Difficulté : 1/5

Matériel :

                Casserole de grande capacité

                Moulin à légume à grille fine (pour la version 1)

                Mixer type girafe (pour la version 2)

                Bocaux

 

Ingrédients :

- 10 kg de tomate à coulis

- 1 gros oignon

- Huile d’olive

- Sel, poivre

- Persil

- Thym

- Laurier

 

Préparation :

Pour la version 1 (celle que l’on a faite l’été dernier)

Laver les tomates et les couper en quartier.

Faire chauffer un peu d’huile d’olive dans la casserole et ajouter les tomates coupées, l’oignon, saler et poivrer. Ajouter le persil, le thym et le laurier.

Commencer la cuisson à feu doux pour que les tomates n’accrochent pas puis augmenter le feu et faire cuire à découvert en remuant très régulièrement jusqu’à ce que ça réduise d’un quart environ et que ça soit plutôt épais.

Passer au moulin à légume pour enlever les peaux, les branches de thym et les feuilles de laurier.

Remettre dans la casserole pour réchauffer le coulis

Laver les bocaux à l’eau bouillante.

Remplir les bocaux et les retourner jusqu’au complet refroidissement, écouter qu’il n’y ait pas de sifflement significatif d’une mauvaise étanchéité et donc ces pots seront à consommer rapidement.

Marquer sur le pot l’année de fabrication et stocker  à l’abri de la lumière jusqu’à utilisation.

 

Pour la version 2 (peut être pour l’été prochain – ça semble plus rapide)

Laver les tomates et les ébouillanter pour ôter la peau.

Faire chauffer un peu d’huile d’olive dans la casserole et ajouter les tomates coupées, l’oignon, saler et poivrer. Ajouter le persil, le thym et le laurier.

Commencer la cuisson à feu doux pour que les tomates n’accrochent pas puis augmenter le feu et faire cuire à découvert en remuant très régulièrement jusqu’à ce que ça réduise d’un quart environ et que ça soit plutôt épais.

Mixer l’ensemble à l’aide d’un mixer girafe.

Mettre en pot en prenant les mêmes précautions que la version n°1.

 

Il est bien évident que les proportions peuvent être doublées voir triplées.

 

Astuce : remplir des pots de différentes tailles pour une utilisation en fonction du besoin.

 

On a utilisé le coulis pour faire (entre autres) cette recette qui arrivera bientôt ici.

 

  osso bucco

Repost 0
Published by Agnès - dans Confit (ure) s
commenter cet article
3 novembre 2009 2 03 /11 /novembre /2009 08:05

On avait plein de coings à la maison et Zhomm a trouvé cette recette de confiture chez « num num birdy » et nous l’avons arrangée à notre manière.

 

Ingrédients :

- 310 g de pommes

- 334 g de coings

- 1 racine de gingembre

- 1 c à s de graines de pavot

- 100 g de sucre roux

- 160 g de sucre cristal

- 1 verre d’eau

 

Préparation :

Eplucher, épépiner et couper les pommes et les coings en morceaux.

Eplucher la racine de gingembre et la couper en petits dés.

Mettre les pommes, les coings et le gingembre dans une grande casserole avec le verre d’eau.

Cuire à feu doux jusqu’à obtenir une compote grossière (ajouter de l’eau en cours de cuisson)

Ajouter les sucres hors du feu, mélanger et remettre sur feu vif une fois qu’ils sont dissous. Faire reprendre l’ébullition et compter 10 minutes (fonction de la couleur désirée pour la confiture).

Ajouter les graines de pavot, mélanger et mettre en pot.

 

 

Nous qui ne mangeons pas beaucoup de confiture, avons beaucoup apprécié. Merci Num Num Birdy !

Repost 0
Published by Agnès - dans Confit (ure) s
commenter cet article